Utilisation du Lidar pour l'amélioration de la conception architecturale

Une Révolution Architecturale pour sublimer la conception.

Dans le monde dynamique de l’architecture, le Lidar émerge comme une force motrice de l’innovation. Cette technologie ne se contente pas seulement d’améliorer l’aspect visuel des projets, elle révolutionne également la manière dont les architectes abordent la conception sous de nombreux angles.
Explorons quelques exemples pour la mettre en évidence:

  • Une Vision Claire de la Lumière et de l’Ombre (FAQ développement SwissLidar 2024)
    Le Lidar peut être utilisé pour analyser la quantité et la qualité de la lumière naturelle dans un bâtiment et de prédire comment la lumière du soleil éclairera chaque coin du bâtiment à différents moments de la journée afin d’assurer un éclairage adéquat dans toutes les pièces du bâtiment. Cela peut aider les architectes à choisir les emplacements et les tailles des fenêtres pour maximiser l’éclairage naturel tout en minimisant l’éblouissement par la même occasion.
  • Ventilation Optimisée pour le Confort (FAQ développement SwissLidar 2024)
    L’air frais et la circulation d’air sont essentiels pour le confort et la durabilité d’un bâtiment. Grâce au Lidar, les architectes peuvent simuler les mouvements de l’air à travers un espace et détecter les zones où l’air stagne et les points chauds où la ventilation est insuffisante. Les architectes peuvent utiliser ces informations pour optimiser la disposition des fenêtres, des conduits de ventilation et des systèmes de climatisation, ce qui améliore la qualité de l’air intérieur et le confort des occupants. Cela signifie qu’ils peuvent positionner les entrées d’air, les fenêtres et les systèmes de ventilation de manière à assurer une circulation d’air efficace et une température confortable. Il peut également être utilisé pour simuler les effets de la pollution de l’air et du bruit sur la qualité de vie des occupants du bien.
  • Des Ombres et Réflexions qui Travaillent à Votre Avantage
    Le Lidar peut être utilisé pour analyser les ombres et les réflexions dans un bâtiment. Ils ne sont plus simplement des phénomènes naturels. Dorénavant, les architectes peuvent prédire comment les ombres se déplaceront à différentes heures de la journée et simuler les effets des changements de saisons. Ils peuvent donc optimiser la disposition des bâtiments et mieux choisir les matériaux, les couleurs des murs et des sols, et autres finitions pour minimiser les surchauffes en été et la dépendance aux systèmes de climatisation, et maximiser la chaleur en hiver, réduisant ainsi la consommation d’énergie et créant un environnement confortable et agréable à vivre, tout en rendant les projets architecturaux plus durables et efficaces.

Scan Lidar réalisé en 20 minutes au lieu d’une 1/2 journée de relevés = gain de productivité au décuple au minimum (10x plus vite)

  • Gestion Efficace de l’Espace
    En utilisant le Lidar pour analyser les dimensions et la forme d’une pièce, les architectes peuvent optimiser l’utilisation de l’espace. Cela peut signifier placer des meubles de manière stratégique, ajuster les hauteurs de plafond pour maximiser l’espace vertical ou même optimiser la disposition pour un flux de circulation fluide.
Conception architecturale ave coupe en plan d'un appartement de galetas
Conception architecturale de rénovation de galetas
  • Accessibilité Universelle
    Lorsqu’il s’agit de concevoir pour l’accessibilité, le Lidar s’avère inestimable. Les architectes peuvent analyser la hauteur des comptoirs, l’espacement des rampes et des escaliers, et créer des espaces qui répondent aux besoins de toutes les personnes, indépendamment de leurs capacités physiques.
Conception architecturale avec coupe de transformation d'un galetas à Verbier
Coupe de transformation d’un galetas à Verbier
  • Analyse du Microclimat
    Le Lidar peut également aider à comprendre les microclimats d’une région. Les architectes peuvent analyser comment la topographie, les bâtiments environnants et les vents influencent la température et les conditions météorologiques spécifiques à un emplacement, ce qui est essentiel pour créer des espaces confortables et éco-énergétique.